CR de Levalois Cabourg du 09 /09/2017

10 septembre 2017 - 17:43

Bonjour à tous

Inutile de dire qu'il y a beaucoup à raconter sur cette sortie .

Pour ma part je raconterai seulement mon vécu , je laisses le soin à mes compagnons de galère de narrer le leur .

Debout à 3h15 après une courte nuit pas très réparatrice .
A 5h , Jean Marc , Jean Marie , Michel , Pierre , Phil A et V , Jonathan , Franck , José , Gèrard F et Q 
Georges et le gendre de Phil A sont au rendez -vous .
Daniel est le pilote du minibus accompagnè de Cyrille toujours embêté  par des problèmes de dos et qui ne roulera pas . Parmi les inscrits Jean est egalement forfait , toujours pas remis de son accident du travail  .
Les cop d'ab sont également de la partie . Ben , Jean Claude , les 2 Daniel , Noel et Vincent .

Les problèmes commencent pour eux , leur minibus ne démarre pas et ils ont du en changer , d'ou une perte de temps  pour certains d'entre eux , mais cela est leur histoire .
Les vehicules chargès direction Levallois ou Phil A et son gendre , Jean-Marie ,Gérard F , Josè ,
Georges , Franck et Jonathan prennent le départ .
Premier gros pépin , Jean-Marie ne fait pas 500m , il casse une pédale . Direction le minibus ou il sera le compagnon de Daniel et Cyrille .
Michel , Pierre , Gérard Q , Jean-Marc et moi meme direction Thoiry ou nous avons décidè de partir
sage décision . Vu le vent contraire  et la pluie  la ballade se transforma rapidement en galére .
Au ravito de midi Jean-Marc perd son compteur et vu les nuages menaçant décide d'arreter et de monter dans le minibus .Idem pour Georges , Phil A et Jonathan .
Après la pause casse croute qui a vu un couac dans notre organisation du a un manque de précision dans notre préparation , cela nous servira lors des prochaines sorties ,
Gérard , Pierre , Michel et moi meme reprenons notre route sous un ciel noir et la ce fut une imitation d'enfer . Aprés quelques km ou l'on bute face au vent une pluie diluvienne s'abat sur nous
De nombreux cyclos se mettent à l'abri et l'on perd  Gérard qui finira le parcours avec 2 copdab .
Michel ,Pierre et moi meme continuons malgré les elements apocatalyptique . De vrai kamikaze ;

Nous arrivons au derniers ravito ou Georges , Jonathan et Phil A reprennent leur
 vélo pour la dernière partie du circuit et surement pas la plus facile .
La cote du km195 avalèe , les organisateurs ont eu la bonne idée de nous en mettre une seconde avec des %tage de 10 voir plus suivi de long faux plats sur plusieurs km . Ce qui à eu pour effet de rallonger la distance et d'en dégouter plus d'un . 

Cerise sur le gateau à 25 km de l'arrivèe je perce de l'arriére , Michel et Pierre me pretent main forte pour reparer . Heureusement l'arrivèe se profile car je sens l'arriére se dérober . Crevaison lente , il a du rester un silex dans le pneu . 
Après un nettoyage sommaire dans le bus et un peu de retard pris du a l'attente des copdab , direction le restaurant ou une fois encore l'organisation de Gégé a fait merveille .

Le retour en bus se fit dans un silence seulement perturbé par quelques ronflements .
Retour à Tremblay vers1h40 .Vive mon lit !!!

Grand merci a la ville de Tremblay qui a mis à notre disposition un bus et 2 minibus .
A Gégé qui s'est occupé du restaurant  .
A Daniel et Cyrille qui ont assuré l'assistance .
A José qui s'est occupé des engagements .

A préciser une derniére chose . Pour la premiére fois avec nos 15 engagements nous avons récupèrer une coupe.
Il se peut  , que vu l'intensité de cette journée  des détails ont étè omis , n'hesitez pas a completer ce compte rendu .

Je souhaite une bonne semaine à tous et une sortie à ceux qui roulent aujourd'hui .

Fifi alias Crayon

 

 

Commentaires

Staff
Philippe Vallée
Philippe Vallée 13 septembre 2017 15:15

Pour faire du vélo dans les conditions métèo que l'on a eu il faut avoir une sacré dose de volonté et surtout aimer la petite reine .

Georges Dos santos 13 septembre 2017 11:37

Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. Alors on commence par quoi ? La fin oui c’est bien. Dimanche Il est 1h45 l’autocar arrive à la maison des sport avec à son bord dix paires de mollets et de cuisses plus ou moins engourdis, Levallois Cabourg version 2017 c’est fini. Cela fait plus de 20 heures que nous sommes partis. Quelle journée !!! Je rembobine cette journée, il est 4h52 j’arrive au RDV la tête dors encore un peu. Beaucoup sont déjà là et prêt pour cette journée marathon. La Team du 93 était également présente. La météo peu engageante de la nuit et les prévisions du jour est dans les têtes de certain. Je ressens moins d’excitation que les années passées et pourtant nous sommes plus nombreux. C’est parti pour Levallois, un autocar, une camionnette et plus tard une autre camionnette pour la Team. Petite désorganisation au moment de récupérer les dossards et ce malgré la bonne volonté de tous. Tout est dans l’ordre à peu près, alors ceux qui doivent enfourcher les vélos pour rallier Thoiry sont sur les chapeaux de roues. Comme prévu Vomito moi, a dit qu’il partirait du début et qu’il irait à la fin. J’essaie de suivre le petit groupe d’orange de pas trop loin, les feux sont bien mures mais les pieds restent accrochés dans les pédales. Les pédales parlons-en, la poisse pour notre meilleur cyclo le long des quais de seine qui casse une pédale, aujourd’hui pour lui plus de vélo. Malgré ce coup dur, Il garde le moral et sera notre « MAINDRU ». Les plus en jambes sont déjà loin, je ne cherche pas à les rattraper, ils sont sur une autre approche pour cette journée. Sur le parcours je retrouve Phil A et nous décidons ensemble de ne pas se quitter jusqu’au 1er ravito. A Thoiry nos 3 intendants étaient là, mais nos cyclos qui avaient différés leur départ étaient parti avant notre arrivée pour cause de froid. Plus de choix, notre binôme n’avait plus qu’à repartir de l’avant pour la 2ème étape devant nous mener à Bonneville. 70 km, du vent, de la pluie, toujours escorté par notre véhicule suiveur pour me remonter le moral, c’est un peu dur ce matin pour moi. Finalement on arrive, les partis plus tôt sont là depuis une heure et trouve le temps long. Petit soucis de logistique leur repas est dans le véhicule qui est resté avec nous pour cette étape. Après le repas Il est temps pour notre paire d’admirer la route sous un autre angle à l’abri du vent assis confortablement sur la banquette du notre véhicule d’assistance. Le restant de la troupe est éparpillé en 3 groupes, nous avons eu le nez fin, nous échappons aux trombes d’eau qui s’abattent sur le parcours de la 3ème étape. Même notre nid n’est pas étanche aux intempéries. Notre assistance veille au grain pour dépanner nos cyclos au cas où. Psss font les chambres à air pour bon nombre de cyclo. On arrive au départ de la 4ème étape, notre but est proche. Pour étoffer le groupe, 3 cyclos remontent en selle afin de rallier Cabourg et finir sur une bonne note. Tu nous as manqué Président. La fin plus longue que prévue nous à vider du peu d’énergie qui restait. Nous franchissons la ligne d’arrivée non s’en mal sous un tonnerre d’applaudissement de Cabourgeais et Cabourgeaises. C’est pour ça qu’on fait du vélo. Une mention très bien pour notre jeune recru Pierre qui a réalisé son plus long parcours. Le bidon bleu et le diplôme en poche, il faut rhabiller nos vélos se débarbouillé et il reste peu de temps. Comme d’habitude je ne suis pas le premier à être prêt, pour moi c’est un peu spartiate. J’ai un peu de mal sans de salle de bain, gel douche, shampoing, peignoir, miroir. J’y suis arrivé c’est le principal. C’est parti, le Biquet’s nous attends lui aussi depuis plus d’une heure, pas grave on dira que c’est à cause des embouteillages. 2 tables sont prêtes pour nous recevoir, 14 d’un côté et 12 de l’autre, on mange, on boit avec modération comme on dit. Les discussions débriefent la journée, le temps passe, il est 22 h 48 c’est l’heure de reprendre la route. On s’installe dans le car, extinction des feux, silence radio, les paupières sont lourdes. J’ouvre un œil voilà l’A104, la boucle est bouclée. A l’année prochaine peut être. Merci à tous ceux qui ont œuvré à la manœuvre : - Pilote chauffeur D.R - Copilote et assistant C.O - Reporter photo (pas prévu) JM.B - Inscripteur J.D - Logistique, réservation et certainement d’autres trucs G.Q et JM.C

Staff
jean-marc Campion
jean-marc Campion 11 septembre 2017 09:12

Pour ma part , je voudrais souligner le courage de Pierrot notre benjamin , son papi Michel , Gégé notre trésorier et notre Fifi national . Bravo a vous . Les autres étant au dessus du lot , je les laisse commenter comme l'a si bien résumé Franck .

franck richard 11 septembre 2017 07:57

Je souhaite évoquer la difficulté du parcours. En m'engageant sur Levallois Cabourg, je connaissais la distance et la forte probabilité d'avoir le vent de face. Je n'ai donc pas été surpris d'être limite de voir des milliers d'étoiles en plein jour à l'approche de l'arrivée. Mon manque de longues sorties avant ce LC justifiant cela. J'ai néanmoins pris beaucoup de plaisir, car conscient des difficultés qui m'attendaient. Cela n'est pas toujours possible, mais pour profiter à plein de tel évènement festif, il faut que l'on puisse mieux se préparer. Je félicite les organisateurs de ce LC, ave mention spéciale à la qualité du fléchage. Merci à Jean-Marc, Gérard, José, Daniel sans qui je n'aurais pas pu m'éclater (dans tous les sens du terme).

Staff
jean marie brunel
jean marie brunel 11 septembre 2017 07:15

Comme l'a écrit Fifi une journée difficile pour les cyclos participants à Levallois Cabourg, réveil très matinal, galère pour les copains d'abord avec leur véhicule, pour ma part casse de l'axe de la pédale droite après avoir parcouru 1 km, heureusement que notre véhicule d'assistance était là, une journee dans le camion, vent et passages de trombe d'eau. Néanmoins pas de gros pépins pour les Tremblaysiens, encore une journée qui montre que le vélo est un sport difficile, par les kilomètres à effectués mais qu'il faut aussi compter sur les conditions climatiques qui ne sont pas toujours propices. Après cette journée difficile le repas du soir au restaurant sera le bien venu et convivial.

SORTIE CLUB (HORS RALLYE)

Le Dimanche RDV 7H45 pour un départ 8H00 à la Maison des Sports

Rue Jules Ferry

-----------------------------------------

Le Mardi et Jeudi RDV 9h00 derrière le Franprix

Rue Alfred Musset


  • jean-marc Campion
    6 octobre

    Jean-marc Campion

    Président

    61 ans

  • gilbert blas
    26 octobre

    Gilbert Blas

    Cyclotouriste

    62 ans

  • JB Messant
    21 octobre

    JB Messant

    Supporter

    33 ans